29/11/2013

19th century - Edmond Picard (a famous lawyer in Brussels), an anti-Semitic, had no problem to write a book with others (Albert Mockel, ...)

003.JPG

15:41 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

The MRAX: anti-Semitic ! (in: UBU, 28/04/2011)

 

Le MRAX se déclare antisioniste! (in: UBU, 28/04/2011)

 

Placide Kalisa me rappelle pour me donner quelques précisions: « Le MRAX a participé à la commémoration de Breendonk, a condamné les graves offenses antisémites de Dieudonné, fruit de la sensibilisation sur les dangers de confondre l’antisémitisme avec l’antisionisme. »

 

Interpelant! « Le MRAX fait de la sensibilisation sur les dangers de confondre l’antisémitisme et l’antisionisme ». Auprès de qui? Comment? Dans quel but? Un fameux problème éthique se pose à nouveau, d’autant que cette question ne lui avait pas été posée. Cette intervention fait suite aux questions sur les jets de cocktails molotov sur des synagogues à Bruxelles et à Anvers et de tags « antisémites » sur une bijouterie tenue par une Juive à Bruxelles! Le MRAX crée l’amalgame et tente de cautionner des actes antisémites sous couvert d’antisionisme! Le Sionisme est un mouvement idéologique et politique qui soutient que les Juifs sont un peuple reconnu et ont droit à un Etat sur leur terre d’origine : la Palestine! Etre antisioniste, c’est être contre m’existence d’un Etat souverain et donc de son peuple … juif!

 

Yves Leterme déclarait en 2008 que lenouvel antisionisme cachait l’antisémitisme. On peut critiquer la politique intérieure des dirigeants d’un Pays sans remettre en cause la légitimité de celui-ci. N’est-ce pas aussi une forme de racisme? Placide Kalisa déclare que le MRAX s’occupait essentiellement des problèmes liés aux discriminations sur le territoire belge et qu’il n’était pas question d’importer « le conflit israélo-palestinien »! Etrange dès lors cette sortie sur l’antisionisme … Les conseillers de Kalisa tenteraient-ils de le piéger en lui faisant faire des déclaration qui se retourneraient contre lui?

 

15:20 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ardennes / "The Jews' week"

 

Quelques aspects du folklore chestrolais, in : La Vie Wallonne, 1967, p.165-sv

 

 

(p.168) Pendant la semaine sainte, le temps est souvent exécrable ; c'est parce que c'est la 'semaine des Juifs', dit-on à Tronquoy.

 

15:18 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Gaume / A traditional song from the past during the 'trimozèt': one line is anti-Semitic

in : Jules Massonnet, BSLM 1975

  

trimozèt : s.m., jeu de la Vierge ou de la mariée. Coutume restée très vivante dans tous nos villages lorrains jusqu'à la guerre de 1940 et qui persiste encore dans quelques-uns. Tous les dimanches du mois de mai, un groupe de fillettes allait de maison en maison récolter des dons en argent qui servaient à orner l'autel de la Vierge en l'église paroissiale. Deux d'entre elles étaient vêtues de blanc et de bleu, l'une porteuse d'un bouquet de fleurs, l'autre d'une aumônière. Elles se faisaient face, s'avançant et se retirant alternativement, avec force révérence et en chantant des complaintes, parfois en patois, le plus souvent en français. Nous pensons bien faire, pour les sauver de l'oubli, de reproduire ci-après deux de celles les plus chantées, une en patois, l'autre en français :

Dju v'nans tchanter / èt dju v' dètchantans,  / dju v' sowétans / ostant d'afants  / qu' i-gn-è d' pîrètes / t’t-avau lès tchamps, / ni lét ni trét  / pou lès nouri  / ni pates ni pé  / pou lès coutchî, / au trimazot! / c' èst lu mé, lu mwas d' mé, / c' èst lu djoli mwas du mé.

Nous venons chanter et nous vous déchantons, nous vous souhaitons autant d'enfants qu'il y a de pierrettes partout dans les champs, ni lait ni trait pour les nourrir ni pattes ni peau pour les coucher, au trimazot!

c'est le mai, le mois de mai, c'est le joli mois de mai. / Jésus s'en va parmi les champs  (bis) / Avec sa mère tout en pleurant / Jésus, sainte Marie, mère de Dieu, Jésus. / -  Où allez-vous, mon bel enfant?  (bis) / - Je m'en vais à Jérusalem / Jésus, sainte Marie, mère de Dieu, Jésus. / - N'y allez pas, mon bel enfant (bis) / 

Les Juifs y sont, vous trahiront, / Jésus, sainte Marie, mère de Dieu, Jésus. / Les mains, les pieds vous perceront (bis) /  

A la croix vous attacheront, / Jésus, sainte Marie, mère de Dieu, Jésus.

 

les dons reçus, la petite troupe se confondait en remerciements :

Madame, Monsieur, nous vous remercions,  / de vos bienfaits et de vos dons,  / ce n'est pas pour nous que nous demandons,  / c'est pour la Vierge et son enfant, Jésus,  /  sainte Marie, mère de Dieu, Jésus...

 

14:50 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Antwerp / Cindy Meul, a Jewish woman, beaten (in: JSS News, 26/06/2013)

 

JSS NEWS 26/06/2013

 

Une femme juive et sa compagne a été passée à tabac après que sa compagne israélienne ait installée une mezouza (symbole religieux) sur la porte de leur domicile dans la banlieue d’Anvers.  La jeune femme a subi de très graves traumatismes à la tête , un nez a été cassé et de nombreuses ecchymoses marquent son corps.

 

Capture d’écran 2013-06-26 à 12.07.20

 

Selon son avocat, Michael Modrikamen, Cindy Meul a été attaqué par ses voisins le 24 mai dernier à Aartselaar, une petite banlieue d’Anvers où elle vit avec sa compagne, une ancienne joueuse israélienne de tennis Ruth Sverdloff.

 

Cette dernière, sur son profil facebook, écrit, « j’ai 47 ans et je n’ai jamais connu l’holocauste. C’est arrivé une fois, cela n’arrivera pas deux fois. Je suis israélienne. Et juive. Et je suis fière de ces identités. Et malgré tout ces évènements, je note qu’il y a quand même beaucoup de soutien de la part des gens, ici. »

 

Selon l’avocat, l’attaque a été précédée par plusieurs semaines de harcèlement antisémite de la part de plusieurs de ses voisins, un harcèlement qui a débuté dès la pose de la Mezouza.

 

Le 24 mai, deux de des voisins de Cindy Meul se sont présentés à sa porte, l’avertissant qu’ils étaient venus « finir ce que les nazis avaient commencé, » a-t-elle relaté dans sa déposition à la police.

 

Les deux femmes ont appelé la police, mais la police n’a rien fait. «J’ai dû envoyer ma fille chez ses grands-parents parce qu’elle avait  trop peur de rester ici plus longtemps », a déclaré Ruth.

 

Les agresseurs l’auraient alors poussé à l’intérieur de la maison avant de la battre.

 

Maitre Modrikamen dénonce des services de police qui « trainent les pieds » , et ont refusé d’enregistrer des plaintes avant l’agression. Une plainte qu’ils n’ont accepté d’enregistrer qu’après le passage à tabac – officiellement, elle aurait omis de déposer sa plainte en flamand.

 

L’exode des juifs de Belgique n’est pas prêt de s’arrêter…

 

Par Yona El-Atis – JSSNews 

 

14:47 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

The MRAX, a weird official association "against" racism (in: UBU, 28/04/2011)

Le MRAX se déclare antisioniste! (in: UBU, 28/04/2011)


Placide Kalisa me rappelle pour me donner quelques précisions: « Le MRAX a participé à la commémoration de Breendonk, a condamné les graves offenses antisémites de Dieudonné, fruit de la sensibilisation sur les dangers de confondre l’antisémitisme avec l’antisionisme. »

Interpelant! « Le MRAX fait de la sensibilisation sur les dangers de confondre l’antisémitisme et l’antisionisme ». Auprès de qui? Comment? Dans quel but? Un fameux problème éthique se pose à nouveau, d’autant que cette question ne lui avait pas été posée. Cette intervention fait suite aux questions sur les jets de cocktails molotov sur des synagogues à Bruxelles et à Anvers et de tags « antisémites » sur une bijouterie tenue par une Juive à Bruxelles! Le MRAX crée l’amalgame et tente de cautionner des actes antisémites sous couvert d’antisionisme! Le Sionisme est un mouvement idéologique et politique qui soutient que les Juifs sont un peuple reconnu et ont droit à un Etat sur leur terre d’origine : la Palestine! Etre antisioniste, c’est être contre m’existence d’un Etat souverain et donc de son peuple … juif!

 

Yves Leterme déclarait en 2008 que le nouvel antisionisme cachait l’antisémitisme. On peut critiquer la politique intérieure des dirigeants d’un Pays sans remettre en cause la légitimité de celui-ci. N’est-ce pas aussi une forme de racisme? Placide Kalisa déclare que le MRAX s’occupait essentiellement des problèmes liés aux discriminations sur le territoire belge et qu’il n’était pas question d’importer « le conflit israélo-palestinien »! Etrange dès lors cette sortie sur l’antisionisme … Les conseillers de Kalisa tenteraient-ils de le piéger en lui faisant faire des déclaration qui se retourneraient contre lui?

 

14:45 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |