20/09/2009

2.2 Belgian anti-Semitic VIPs

2.2 Belgian antisemitic VIPs

 

 

Some who were not quoted here above : 

 

 

in: Padoan Bernard, Jules Destrée, patriote et raciste, LS 12/08/1995

 

 

DESTRÉE ANTISÉMITE

 

Un autre trait méconnu de la personnalité de Jules Destrée, c'est son antisémitisme et son dégoût pour le métissage.  Certes, l'antisémitisme fait partie du bagage intellectuel du temps, explique Jean-Philippe Schreiber / docteur en philosophie et lettres de l'ULB et chargé de recherches au FNRS/. A l'époque, on assimile les Juifs à la finance, à la ploutocratie et au cosmopolitisme.  Mais, chez Destrée, comme chez son maître, Edmond Picard, l'antisémitisme se teinte de considérations raciales. Il faut cependant rester honnête en disant que cet aspect de la personnalité de Destrée ne revêt pas un caractère fondamental dans son oeuvre.  Il n'empêche que c'est au titre de sa haine des métis que Jules Destrée aura des mots très durs pour... les Bruxellois, qui ont, selon lui, “additionné les défauts des deux races (flamande et wallonne), en perdant leurs qualités “.

 

MYTHE ET RÉALITÉ

 

Destrée patriote, Destrée antisémite... Drôle de portrait pour une figure légendaire du Mouvement wallon.  L'homme a peut-être été victime des généralisations abusives d'une histoire vulgarisatrice qui n'a retenu de lui que “la» phrase de sa fameuse “Lettre».  Il est intéressant de noter qu'en 1981, lorsque l'institut Jules Destrée (le bien-nommé) publia une nouvelle édition de la « Lettre », il en élaguera certains passages où Destrée affirme clairement son patriotisme. Pour Jean-Philippe Schreiber, cela s'explique par le fait que l'historiographie wallonne est encore fort (trop?) imprégnée d'un esprit offensif, pas assez dégagée du politique.  La Wallonie est moins riche identitairement que la Flandre.  Elle se cherche des personnages et n'a gardé de Destrée que ce qui lui convenait, en évacuant les côtés les moins souriants de l'homme et en se refusant de faire une lecture complète de laLettre au roi”.  Dans quelques décennies, lorsque l'historiographie wallonne sera moins marquée, elle fera une lecture plus équilibrée de Destrée.  Et - pourquoi pas? - se posera “la» question: Destrée n'était-il pas tout compte fait, plus belge que wallon?

 

 

 

L. Gilissen (7000 Mons), L’année Simenon, LSM 26/02/2003

 

Cette vérité historique méritait d’être dite (et probablement révélée) aux lecteurs du « Soir magazine » : il s’agit de l’antisémitisme, de l’antiprogressisme du parti catholique de ce temps, de l’antisocialisme et de l’antimaçonnisme qui se lisent dans les billets que l’écrivain a publiés dans « La Gazette de Liège ».

 

2004

C’est l’histoire d’un comique, LB 25/02/2004

 

En fustigeant les Juifs - « une secte » -, en jetant son fiel sur Israël - « isra-Heil » -  ou en crachant sa haine sur l’ « axe américano-sioniste », Dieudonné serait-il devenu le vecteur politiquement incorrect de l’antisémitisme et du racisme ordinaire ?

 

2004

Dinant / Trois journalistes de la RTBF poursuivis, LB 14/01/2004

 

Pascale Bourgaux, Yves Thiran et Michel Konen se voient accusés de complot anti-juif par leurs détracteurs.

164 personnes, pour la plupart issues de la communauté juive de Belgique, poursuivent la RTBf pour se plaindre du traitement du conflit au Proche-Orient sur la chaîne publique.

En plus d’un reportage douteux sur l’attribution erronée à l’armée israélienne de certaines exactions, lors du siège de la basilique de la Nativité en avril 2002, les parties civiles relèvent que la RTBf aurait tendance « à victimiser les Palestiniens et à nier la souffrance des Israéliens. »

De plus, « En 2001, le site Internet de la RTBf, à propos du conflit au Proche-Orient, renvoyait dans ses liens à celui du Hamas. »

 

2008

Les propos d'André Flahaut, LB 30/05/2008

L'ÉDITION DU 28/5 DE VOTRE JOUR­NAL rapporte notamment la réaction d'André Flahaut à sa mise en cause par le CCOJB et notamment le fait qu'il demande le retrait des séquences vi­déo qui les mettent en cause du site de "You Tube". Connaissant et appré­ciant la grande compétence de votre collaborateur sur tous les sujets qui concerne la Communauté Juive de notre pays, je suis désagréablement surpris par ses commentaires pour le moins dénués de nuance dans sa rela­tion des faits. A la vision de la bande-vidéo, au moins deux faits s'imposent: d'abord, André Flahaut (ancien minis­tre de la Défense) a effectivement, dans le contexte du "happening" -pour le moins dépourvu de nuan­ces- censé représenter le drame de l'exode des réfugiés palestiniens de 1948, laissé (maladroitement?) sup­poser, en condamnant tous les "na­zisme", qu'il amalgamait le comporte­ment des Israéliens à celui des nazis ou autres "fascistes". Ensuite, Thé­rèse Snoy (député Ecolo) a (maladroitement) fait entendre que la position des autorités nivelloises était le fruit de "pressions de certains milieux juifs". La séquence que j'ai pu voir sur "You tube" n'était pas "réductrice", mais reprenait l'intégralité des propos de l'ancien ministre de la Défense (y compris son engagement en faveur du devoir de mémoire de la Shoah). Une chose est de défendre la liberté d'opi­nion que l'on peut avoir sur les politi­ques des gouvernements israéliens et une autre chose est de laisser accrédi­ter que "Sionisme = Nazisme" et les "groupes juifs" guideraient l'opinion du monde politique.

 

Maurice Elbaum

Rhode Saint-Genèse

 

2009

Van Cauwelaert Rik, /Interview met André Gantman, voorzitter van de Joodse organisatie B’nai Brith, jurist en gewezen VLD-schepen van de stad Antwerpen/, Knack, 04/02/2009, p.26-27

 

Gevaar voor wereldvrede

Het recente militaire optreden van de Israëli' s in Gaza deed in Europa de polemieken heroplaaien, zoals die over de vergelijking die Vlaams minister Bert Anciaux had gemaakt tussen de vermoorde kinderen in Dendermonde en de Palestijnse kinderen die slachtoffer werden van de bombardementen op Gaza. Gantman vreest dat achter veel van die verwijten aan het adres van Israël een verdoken antisemitisme schuilt. Hij gaat daar in zijn boek Jood zijn is een avontuur uitvoerig op in.

(…)

'Wij sturen toch troepen naar Afghanistan?', zegt André Gantman. 'Belgische vliegtuigen bombarderen daar terroristen die ons, Belgen, niet rechtstreeks bedreigen, laat staan dat ze hier moordende aanslagen hebben gepleegd. Toch zijn er die niet aanvaarden dat Israël, dat dagelijks vanuit het Gazagebied met raketten werd bestookt, een einde tracht te maken aan de moordende drijverijen van het Hamasregime. Wat mij doet vermoeden dat hier iets anders, een heimelijk antisemitisme, in het spel is.'

(…)

'De aflevering van Man bijt hond van vorige week vrijdag, 30 januari, over de onvrede van de Joodse gemeenschap over de verklaringen van Bert Anciaux was ronduit kwetsend en bevatte allé ingrediënten die indertijd ook door Der Stunner werden aangewend. Ik vraag me af welke de reactie zal zijn van het Centrum voor Gelijke Kansen, dat vaak afzijdig blijft in gevallen van anti­sémitisme.'

Ook de vergelijking tussen de oorlog in Gaza en het beleg door de Duitsers van het getto van Warschau, die een groep prominente Engelse Joden onlangs maakte in de krant The Guardian, snijdt volgens Gantman geen bout.

'Het zou de ondertekenaars van die brief duidelijk moeten zijn dat er geen vergelijking mogelijk is tussen Gaza en het getto van War­schau. In het getto werden honderdduizenden Joden door de nazitroepen samengedreven met slechts één doel: hun totale vernietiging, 'ausrotten ', in Auschwitz en Treblinka. De opstand in Warschau begon op 19 april 1943 toen de nagenoeg 60.000 overlevenden beslisten zich niet langer als vee naar de slachtbanken te laten leiden.

'Wat in Gaza gebeurde, is vreselijk. Je zult mij niet het tegendeel horen beweren. Maar Hamas heeft geen ander doel dan de vernie­tiging van Israël en het wordt daarbij geholpen door Iran en Syrie. Hamas heeft nooit geaarzeld kinderen uit te sturen als zelfmoordenaars. Ik kan me niet herinneren dat Bert Anciaux daar ooit tegen heeft geprotesteerd.

'Het gaat hier niet om een oorlog tegen het Palestijnse volk met het oog op een zuive-ring. De militaire campagne is een antwoord op de raketaanvallen georganiseerd door Hamas vanuit Gaza. Hamas gebruikt de eigen bevolking als schild. De vijanden van de Palestijnen in Gaza zijn niet de Israël!'s, maar de top van Hamas, die veelal elders veiligheidzocht.'

 

2009

Dedecker Jean-Marie, De muur van de schande en de schaamte, DS 05/01/2009

 

Israël is een racistische (sic) staat geworden met aan het hoofd een democratisch verkozen oorlogsstoker, of hij nu Olmert heet of Sharon. (…)

Israël houdt letterlijk huis in de bezette gebieden, zoals (sic) de SS dat hier tijdens de bezetting deed.

 

 

 

 

 

 

 

 

15:43 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2001 - Le Vif l'Express : anti-Semitic (20/04)

22001LeVif20042001

15:41 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

1997 - LB 10/01

11997LB1001

15:39 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2009 - AL 09/04 - "Rabbi Jacob" at a primary school in Leignon

12009AL0904CînèRabbiJACOBàl'écolecommdeLeignon

15:39 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2004 - LB 11/05

22004LB1105

15:37 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2008 - LB 26/11 - VRT Canvas

22008LB2611

15:36 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2009 - AL 09/05

22009AL0905u

15:33 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |